Les grands projets d'urbanisme

Le nouveau stade de rugby

Transformation réussie pour l’ovalie athégienne !
Les rugbymen de la ville entameront la prochaine saison dans un stade flambant neuf !

Perspective du nouveau stade de rugby athégien

Pourquoi ce nouveau stade ?

La Municipalité a souhaité offrir aux sportifs un cadre préservé et plus propice à la pratique sportive, dans la zone des Guyards entre le rond-point Hélène Boucher et l’avenue de l’Europe. Le nouveau stade, véritable complexe sportif, offrira des équipements adaptés, confortables, dans le respect des normes actuelles pour la pratique du sport. Le coût total des travaux est de 2 700 000 euros.

Que va apporter le stade à l’USOAM Rugby ?

Le projet a été mis au point en concertation avec l’USOAM Rugby lors de plusieurs réunions pendant lesquelles le club a pu faire part de ses idées, besoins…

Le nouveau stade disposera d’équipements modernes et de qualité :

  • Deux terrains en pelouse, dotés d’éclairage : un terrain d’honneur (68m x 115m) pour les matchs et un terrain d’entraînement (65m x 100m) ;
  • Une tribune de 300 places surplombant le terrain d’honneur avec un véritable club-house, en partie vitré, et une terrasse abritée au toit translucide ;
  • Des vestiaires flambants neufs équipés tout confort avec les sanitaires ad hoc ;
  • Un parking de 65 places.

Plan d'implentation du nouveau stade

Que va devenir l’ancien stade ?

L’espace ainsi libéré contribuera à la constitution d’un projet urbain valorisant pour l’ « Entrée Nord » de la commune, du territoire de la CALPE et du Département de l’Essonne en accompagnement du centre aquatique et de l’arrivée prochaine de la ligne de tramway qui reliera Athis Mons à Villejuif.


Agrandir le plan

Toujours le souci du développement durable

  • Une partie de terrain a due être déboisée pour pouvoir accueillir les aires de jeu. Il a été décidé d’opérer à une reconstitution de ces boisements en bordure du stade.
  • Les eaux pluviales sont stockées et infiltrées dans le sol grâce à des mouvements de terrain sur un espace boisé. Il n’y a donc aucun rejet d’eaux de ruissellement dans les collecteurs publics.
  • Les locaux étant occupés par intermittence, des convecteurs électriques ont été choisis pour assurer le chauffage. Ce système offrant une grande souplesse de réglage permettant d’adapter leur mise en service en fonction des besoins pour une consommation d’énergie minimum.
  • Le système d’éclairage utilise des sources à basse consommation.
 

Page générée en 0.073 secondes le 23/10/2014 à 5:29:59
URL : /?p=_cadre-de-vie/urbanisme/grands-projets&ctn=stade-de-rugby

Page vue depuis :