Actualité

Communiqué de presse - Pont routier entre Athis-Mons et Vigneux-sur-Seine : la ville d'Athis-Mons et + de 1 300 citoyen.ne.s re-disent non à ce serpent de Seine…

Publié jeudi 14 mars 2024 à 17h26.

Des millions d’euros ont déjà été votés en études sur cette aberration écologique, dont personne ne veut. Jean-Jacques Grousseau, Maire d’Athis-Mons et Conseiller départemental de l’Essonne, remettra les 1 300 contributions disant « Non au pont » au commissaire enquêteur ce vendredi 15 mars à 9h à l’hôtel de ville.

Des millions d’euros ont déjà été votés en études sur cette aberration écologique, dont personne ne veut. Jean-Jacques Grousseau, Maire d’Athis-Mons et Conseiller départemental de l’Essonne, remettra les 1 300 contributions disant « Non au pont » au commissaire enquêteur ce vendredi 15 mars à 9h à l’hôtel de ville.

Le projet de pont routier entre Athis-Mons et Vigneux-sur-Seine est ressorti (une nouvelle fois) des cartons de la majorité régionale et départementale, dans le cadre du Schéma directeur de la Région Île-de-France (SDRIF-E). Un document d’urbanisme à l’échelle de la région, qui prévoit de nombreux chantiers et projets d’aménagement du territoire à l’horizon 2040.

Parmi ces chantiers, celui du pont routier entre Athis-Mons et Vigneux-sur-Seine. Un serpent de mer à l’étude depuis 30 ans, pour lequel des centaines de milliers d’euros (et d’impôts des franciliens) ont déjà été votés, malgré une opposition ferme des collectivités et des habitants concernés.

UNE ABERRATION ÉCOLOGIQUE ET FINANCIÈRE !

Pourquoi c’est non ? Parce que le projet est une aberration environnementale, rasant des mètres carrés de zones naturelles sensibles et indispensables à l’heure de l’urgence écologique. Parce que d’autres solutions de désengorgement du trafic routier sur le territoire existent et seraient l’occasion d’engager concrètement la transition écologique dont beaucoup se réclament. À Athis-Mons, on la fait. Pas à pas. Et enfin parce qu’à l’heure de disette pour les collectivités locales, investir autant d’argent est une hérésie quand il s’agit de maintenir des services publics essentiels au quotidien des franciliens.

UNE ABERRATION AU REGARD DES OBJECTIFS DE CE SDRIF-E !

Le SDRIF-E porte parmi ses priorités la protection et l’amélioration de l’environnement ou la santé des Franciliens, et il tend à limiter l’exposition des populations aux pollutions sonores et atmosphériques. Le projet de pont routier ne va pas seulement à l'encontre de ces principes, il vient les balayer et dégrader la qualité de vie sur un territoire dense et déjà impacté par les nuisances aériennes, ferrées et routières.

UNE ABERRATION DÉMOCRATIQUE !

Comme elle l'a déjà fait avec succès sur le Schéma de Cohérence Territorial (SCOT) en 2022, la ville d’Athis-Mons et les communes voisines, de sensibilités politiques pourtant diverses, ainsi que différentes associations des deux rives de la Seine, se sont engagées pleinement dans le cadre de cette consultation sur le SDRIF-E pour redire non à ce projet. Plus de 1300 riverains, des deux rives, ont signé l’opposition de la ville à ce projet. Ces 1300 contributions seront déposées officiellement au Commissaire enquêteur par Jean-Jacques Grousseau, Maire d’Athis-Mons et Conseiller départemental de l’Essonne, ce vendredi 15 mars à 9h à l’hôtel de ville d’Athis-Mons (1 place du Général de Gaulle), veille de clôture de la consultation du SDRIF-E.

« Cette mobilisation est le fruit d’un exercice démocratique souhaité par l’équipe municipale, qui regrette le silence assourdissant dans lequel s’est organisée la concertation du le SDRIF-E », explique Jean-Jacques Grousseau. « À l’échelle francilienne, le projet de pont est celui qui a le plus mobilisé les habitants. Nous comptons sur le bon sens et la raison pour ce que projet reste (enfin) dans un carton. Et sans dépense supplémentaire en études et autres tergiversations inutiles et coûteuses. Privilégions les solutions qui rassemblent en renforçant les transports en commun et en s’appuyant sur le prolongement de la ligne 18 à l’Est. Par exemple. » 

Contacts presse :

Article lu 9326 fois, 120 fois depuis les réseaux sociaux
Dernière consultation le mardi 16 avril 2024 à 08:16

Article 12 sur 11
précédent | suivant

retour à la liste

Article 12 sur 11
précédent | suivant

retour à la liste

Archives

Fil d'actualité (RSS)
Qu'est-ce que c'est ?

Page générée en 43.7027 secondes le 16/04/2024 à 8:38:38
URL : www.mairie-athis-mons.fr/actualite/article_4258.htm

Page vue depuis :