Protection du site

 

Visite des bassins
avec Fabrice Ronget, naturaliste

A quinze kilomètres seulement de Paris, le quartier de Mons offre des espaces verts sur environ vingt mille mètres carrés. Sachons les apprécier. Préservons-les. Des inventaires des espèces végétales et animales ont été effectués au printemps 2003 avec le concours de spécialistes du Museum National d’Histoire Naturelle, de l’Association NaturEssonne et de naturalistes (Fabrice Ronget et Didier Petit).

Par arrêté du 22 juillet 1993 issu du Ministère de l'agriculture et la pêche et le Ministère de l'environnement "la destruction (...) le colportage (...) des espèces protégées (...) sont interdites sur le territoire métropolitain..."

Faune : Un dossier a été constitué suite à des inventaires effectués par des naturalistes au Jardin Jovet et dans ses alentours. Il a été adressé à la DIREN (Direction Régionale de l'Environnement, courant 2006).

TROIS ESPECES ANIMALES PROTEGEES AU JARDIN PAUL JOVET :
- la grenouille verte
- le crapaud accoucheur
- le triton palmé

"Un crapaud accoucheur, qu'est-ce que c'est ? C'est le mâle dans cette espèce qui se charge de déposer les oeufs dans des lieux humides et protégés choisis par ses soins".

Petits et grands ont participé à ces recherches dans le jardin paul Jovet et dans les environs

A nous de nous appuyer ensuite sur la documentation de la DIREN (Direction Régionale de l’Environnement) pour les signaler et attribuer leur valeur aux espaces verts de notre quartier.

Flore : une urgence entre autres : intervenir sur les pestes végétales (Renouée du Japon). Nous avons besoin des conseils du Sivoa (Syndicat Mixte de la vallée de l'Orge Aval) qui travaille sur ce problème dans son plan de restauration de notre belle rivière.